Notre histoire

Nous avons fondé Jimmy Fairly sur une idée forte : proposer une collection de lunettes haut de gamme à un prix révolutionnaire et avec un impact social positif.

A propos de nous

Jimmy Fairly est la destination online des amateurs de mode et de design à la recherche de lunettes adaptées à leur vision unique.

Créé dans un esprit avant-gardiste avec l’objectif de révolutionner l’optique, nous avons réuni notre passion pour la mode et notre savoir-faire dans le e-commerce pour repenser entièrement l’achat de lunettes de vue.

Aujourd’hui, l’industrie de l’optique est contrôlée par une poignée de multinationales et d’intermédiaires qui maintiennent des prix anormalement élevés.

En dessinant et fabriquant nous-mêmes nos montures, nous sommes indépendants et pouvons nous affranchir du système traditionnel.

Nos collections sont disponibles exclusivement sur JimmyFairly.com et dans les Jimmy Fairly Stores au prix de 99€, verres à votre vue inclus.

Et pour chaque paire achetée, nous donnons une paire à une personne dans le besoin avec l’aide d’associations partenaires.

Buy one, Give one

Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes dans le monde ne peuvent apprendre, travailler ou vivre correctement car elles n’ont pas accès à la vue.

Grâce aux partenariats que nous avons montés avec des associations caritatives comme Emmaüs, nous donnons une paire de lunettes neuves à une personne dans le besoin pour chaque paire de Jimmy Fairly achetée : nous appelons ça le Buy one, Give one.

Nous pensons que tout le monde devrait avoir le droit de voir.

En savoir plus

Notre secret

En fait, nous n’avons aucun secret. Ce sont les multinationales de l’optique qui en ont un.

nous supprimons les intermédiaires
EN DESSINANT, FABRIQUANT ET VENDANT DIRECTEMENT NOS propres lunettes.

Comment fonctionne l’optique ?

Aujourd’hui, la majorité des marques de luxe vend ses licences à une poignée d’entreprises qui s’occupe de dessiner, fabriquer et vendre leurs montures en échange d’énormes contrats et de royalties sur les ventes.

Ces quelques multionationales contrôlent la totalité des licences de grandes marques, parfois même leurs distributeurs, et maintiennent artificiellement des prix élevés.

Puis, les magasins d’optique revendent ces montures entre 2 et 3 fois leur prix d’achat et font de (très) confortables marges sur les verres correcteurs.